Bilan: 50 start-up suisses dans lesquelles investir

Bilan: 50 start-up suisses dans lesquelles investir

Le projet de Pryv est de rendre aux utilisateurs le contrôle de leurs données personnelles. Payante, puisque autrement Pryv serait forcée de vendre ces données pour se rémunérer, son application permet une organisation très visuelle et centralisée sur une timeline de l’ensemble des flux de données qu’un individu publie sans toujours s’en rendre compte dans l’environnement disparate des réseaux sociaux, applications mobiles et autres gadgets de mesure de soi (quantified self). Sélectionnée pour la start-up compétition de l’IMD, Pryv doit encore optimiser son application et investir dans le marketing.

 

Seen in Bilan, 19th February 2014

Back to top